A propos de Gemmes Passion

marché au pierresaphirs brutspierre de lune

Le métier de lapidaire

Gemmes passion a deux métiers complémentaires, celui de gemmologue et celui de lapidaire.

 

Le lapidaire par la qualité de son travail va faire apparaître la beauté de la pierre.

 tourmaline

Une pierre non taillée est appelée « brut ». Ce brut va avoir une forme aléatoire, va comporter des impuretées appelées inclusions, des défauts tels que des fissures ou des amorces de clivage, la couleur peut être plus intense dans certaines zones.

La pierre peut également être pléochroïque c'est-à-dire changer de couleur en fonction de son orientation, ou encore avoir tendance à cliver dans certaines directions.

Le lapidaire devra donc tenir compte de tous ces critères mais également  du prix de la gemme si celle-ci est onéreuse, il devra choisir une taille  préservant le poids.

 

Si la pierre n’est pas suffisamment transparente, le lapidaire va en général choisir une taille type cabochon, la taille à facettes étant plutôt réservée aux pierres transparentes, cependant on voit actuellement des pierres opaques noires taillées à facettes dans ce cas c’est l’éclat qui est mis en valeur.

 

Différents styles de taille à facettes :

 differents style de taille

Taille type cabochon, bille etc…

 

 

 saphir étoiléopale

 

 

 

Les étapes de la taille à facettes d’une gemme

 

Observation du brut

 brut

On a vu qu’un brut peut comporter divers défauts, que sa forme est aléatoire, que sa couleur peut-être plus belle dans certaines directions, que son prix peut être élevé et qu’il faut dans ce cas préserver le maximum de matière, il va également falloir en fonction de la zonation et de la saturation de la couleur placer la partie colorée dans la culasse. Tout cela va donc déterminer le choix de la forme et de l’orientation de la future pierre taillée dans le brut.

 

Sciage et préformage

 

Le sciage va permettre de supprimer rapidement les parties non exploitables et commencer à donner une forme à la pierre, en fonction de la forme et de la propreté du brut cela n’est pas toujours nécessaire.

Le préformage, il s’agit d’une taille grossière qui va permettre de dégrossir la pierre en lui donnant la future forme de la pierre taillée, à ce stade le lapidaire va être attentif afin d’apurer la pierre des petits défauts résiduels et à bien placer sa couleur. Il convient également de laisser assez de matière pour la suite.

 

Dopage

 

Pour pouvoir préformer et tailler la pierre, le lapidaire va coller la pierre sur un « dop » , il s’agit d’un genre de tige qui peut être métallique ou en bois permettant de tenir la pierre afin de pouvoir la tailler. La colle utilisée est en général une cire qui va être chauffée avec une lampe à alcool de façon a tenir solidement la pierre sur le dop, cette cire est particulièrement rigide.

 

Taille

 

La taille commence soit par la culasse (dessous) soit par la couronne (dessus).

S’il commence par la couronne, le lapidaire va tailler les facettes puis va les reprendre une à une pour polir chacune d’entre elles: c’est l’étape la plus délicate car le poli doit être parfait pour donner tout son éclat à la pierre.

Une fois la couronne terminée, le lapidaire va faire un transfert de dop, c'est-à-dire qu’il va retourner la pierre sur un autre dop de façon à pouvoir tailler et polir la culasse.

 

Une fois son travail accompli on peut voir la pierre montrer sa plus belle couleur et son plus bel éclat.